Mise en ligne de l’exposition « Centenaire de la loi de 1913 »

JEP2013_affiche

>> Accéder au livret sur le site internet de la DRAC Alsace

>>Débuter la visite

À l’occasion du centenaire de la loi de 1913 sur la protection des Monuments historiques célébré lors des Journées du patrimoine, le Service des patrimoines de la DRAC Alsace a organisé vendredi 13 septembre 2013 une journée d’études sur « les Monuments historiques entre Allemagne et France de 1871 à 1930 ». Cet événement a précédé une exposition sur le même thème, présentée dans la salle des Fêtes du Palais du Rhin, 2, place de la République à Strasbourg, du 14 septembre au 4 octobre 2013.

Cette manifestation a été réalisée grâce à la forte implication de l’ensemble du personnel du Service des patrimoines (Conservation régionale des Monuments historiques,  Service régional de l’archéologie), mais aussi et surtout grâce à la collaboration de personnes et institutions extérieures, qui ont permis à ce projet de voir le jour.

Citons en premier lieu François Igersheim, professeur émérite à l’Université de Strasbourg, et Nicolas Lefort, historien, membres du comité scientifique, qui ont rédigé une grande partie des textes (cf infra). Bernadette Schnitzler, conservatrice du Musée archéologique de Strasbourg, a participé au projet pour la partie dévolue à l’archéologie. Monique Fuchs, conservatrice du Musée historique de Strasbourg, a réalisé la synthèse consacrée au Haut-Koenigsbourg. Olivier Haegel, chercheur au Service de l’inventaire du patrimoine de la Région Alsace, a apporté sa contribution sur la question de la réquisition des cloches durant la Première Guerre mondiale. Enfin, Marie-Philippe Scheurer, conservatrice des antiquités et objets d’art pour le Bas-Rhin, a participé au panneau sur l’église de Froeschwiller.

Au sein du Service des patrimoines, Simon Piéchaud, responsable du service, a assuré le commissariat de l’exposition et rédigé les synthèses historiques. Clémentine Albertoni, chargée de la protection des Monuments historiques, a pris en charge la question de la Grande Percée et l’église de Froeschwiller. Marie-Dominique Waton, ingénieur au Service régional de l’archéologie, a réalisé les textes abordant le thème des fortifications et des villae. La cellule documentation du service (Danièle Cahen, Cécile Courtaud, Olivier Munsch et Marie Stahl), ainsi que Soline Morinière, chargée de la documentation archéologique, et Juliette Rémy, responsable du mobilier archéologique, ont été chargées des recherches documentaires, de la scénographie et la logistique.

La conception graphique des panneaux a été réalisée par Stéphanie Cheviron.

>> Accéder au livret sur le site internet de la DRAC Alsace

>>Débuter la visite


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *