Le document du mois : octobre 2012

Montage de 5 vues de l'immeuble du 27, quai des Bateliers à Strasbourg, de 1911 à nos jours

Strasbourg, 27 quai des Bateliers : des documents témoins de l’évolution d’un édifice

Un immeuble de marchand, aujourd’hui boutique de lingerie fine au rez-de-chaussée

L’immeuble, au départ propriété de Hans Roht (1587), batelier, est reconstruit en 1603. Il abrite successivement un fabricant d’armure, un cabaret ou une auberge « Au bateau de Francfort ». Son entrée est transformée en 1907*.

Le bandeau est composé d’un montage de 5 clichés extraits du Denkmalarchiv, auxquels a été ajoutée une vue actuelle de l’immeuble. Les deux premières vues ont été réalisées en 1911, comme l’indique la date portée sur la planche cartonnée servant de support au tirage, tandis que les 3 suivantes ne sont pas datées. En effet, si ce fonds constitué par l’administration allemande à partir de 1870 est bien renseigné jusqu’en 1918, les rajouts ultérieurs manquent parfois de précisions.

La difficulté réside donc dans l’élaboration d’une échelle chronologique valide pour un même bâtiment photographié à des époques différentes.

Cherchons l’erreur !

L’environnement immédiat

Sur la vue n° 5, on note un changement radical par rapport aux immeubles voisins présents sur les 4 premières vues. L’immeuble du n°29 disparaît, laissant la place à la rue Modeste Schickelé : le numéro n’a pas été réattribué.

Le bâtiment accolé, sis au n°28 du Quai des Bateliers, a été amputé des ses deux niveaux supérieurs, certainement suite aux dommages de guerre. Le fenestrage de 1er étage reste identique sur les 5 première vues, bien que le rez-de-chaussée ait subi quelques transformations entre 1911 et l’instant de la prise de vue. Il semble depuis lors avoir laissé la place à un autre édifice ou du moins avoir été largement remodelé. De même, l’immeuble figurant à l’arrière du n° 27 de la première vue disparaît à l’arrivé de la vue n°5.

L’immeuble du 27, quai des Bateliers

Des éléments de détail, comme la console en pierre de taille visible en 1911 à l’angle sud ouest du rez-de-chaussée, disparaissent sur la vue n°5. Ces manques pourraient résulter des bombardements du 11 août et 25 septembre 1944, bombardements qui touchent l’extrémité nord-est du quai des bateliers.

L’image montre bien la présence d’un étaiement en remplacement de cette console. Un étaiement qui restera en place jusqu’en 1956 selon le service de la police du bâtiment* .On retrouve une photographie sur la base Mémoire du ministère de la culture portant les mêmes dispositions. Il s’agit d’une épreuve que son auteur, Maurice Thaon a certainement réalisée entre 1946 et 1947 lors de sa venue en Alsace.

De nouveaux éléments apparaissent aussi, le pignon se voit percé d’une nouvelle fenêtre sous faîtage sur la vue n°4. Une ouverture toujours en place aujourd’hui.

 Datation des clichés

En dehors des 2 premières vues, datées dès l’origine et de la 5e vue qui semble donc réalisée en 1946/47, s’il s’agit d’une photographie de Maurice Thaon, ou du moins entre 1944 et 1956, un certain doute demeure concernant les clichés 3 et 4.

Tout d’abord, elles laissent apparaître les 2 immeubles voisins disparus à une date indéterminée mais antérieure à la vue n°5. Ces 2 clichés sont donc antérieurs à 1946.

En second lieu, on distingue la présence des enseignes, herboriste, coiffeur, en français dans le texte, autant d’éléments qui replacent ces clichés dans une période s’étalant entre 1918 et 1940.

Enfin, entre ces 2 images, la vue n°3 semble gagner en antériorité au vu de la présence des colombages en croix sous les baies de l’angle ouest, colombage disparu sur le cliché n°4. Un dispositif perdurant jusqu’à ce jour.

Le bandeau semble donc bien représenter un ordre chronologique témoignant de l’évolution de l’édifice au long du XXe siècle.

 

* Éléments tirés d’une étude réalisée par le Service régional de l’inventaire du patrimoine,  Jean-Philippe Meyer et Brigitte Parent.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *