4. La Société pour la Conservation des Monuments Historiques d’Alsace et le Club Vosgien

Une Société très engagée dans la défense du patrimoine régional

Créée en 1855 sous l’égide du préfet S. Migneret, la Société pour la Conservation des Monuments Historiques d’Alsace (SCMHA) se donne pour mission, dès l’origine, de recenser, d’étudier et de sauvegarder le patrimoine archéologique et architectural de l’Alsace.

Elle participe à la « Topographie de la Gaule » qui inventorie les vestiges archéologiques antiques de la France, tout en recensant aussi châteaux, églises et fortifications médiévales, grâce à un vaste réseau de membres et de correspondants dans toute l’Alsace. Ces travaux sont régulièrement publiés dans les Bulletins annuels et des fouilles archéologiques et des travaux de consolidation sont entrepris et financés en accord avec les autorités politiques et administratives sous le Second Empire, puis au temps du Reichsland. À cette période, la Société devient rapidement un relais et un auxiliaire de l’administration des Monuments historiques, distribuant subsides et recommandations à ses membres qui interviennent sur le terrain, contrôlant travaux et restaurations et publiant les recherches effectuées. Ses présidents successifs sont tous très investis dans la protection et l’étude du patrimoine régional, d’A. Straub à L. Dacheux, de G. Keller à A. Laugel et E. Muller.

Vue d'une salle du Musée préhistorique et gallo-romain (Phot. Musée archéologique de Strasbourg)

Vue d’une salle du Musée préhistorique et gallo-romain (© Photo. Musée archéologique de Strasbourg)

Grâce à son inlassable activité, la Société réunit aussi dans son musée strasbourgeois une importante collection d’antiquités (de la Préhistoire au Moyen Âge), qui est installée dès 1896 dans les sous-sols du Palais Rohan. Les plans, documents graphiques et gravures accumulés au cours de ses interventions sur le patrimoine architectural de la région vont constituer, quant à eux, une large partie du fonds initial du Denkmalarchiv créé par F. Wolff en 1901, alors que ce service s’installe lui aussi dans l’une des ailes du Palais Rohan.

Le Club Vosgien et son action

Vue du château d'Ortenberg à Scherwiller. Auteur : Jacques Rothmuller, 1839 (Phot. et coll. BNU Strasbourg)

Vue du château d’Ortenberg à Scherwiller. Auteur : Jacques Rothmuller, 1839 (© Photo. et coll. BNU Strasbourg)

Fondé en 1872 à l’initiative d’un juge du tribunal de Saverne, le Club Vosgien se donne pour objectif la promotion des randonnées dans les Vosges et, plus particulièrement, de faciliter l’accès de nombreuses ruines de châteaux forts aux promeneurs. Cette action se traduit par l’entretien des ruines, des opérations de débroussaillage, l’aménagement de chemins d’accès fléchés et parfois même de la construction d’escaliers en bois pour pouvoir admirer le panorama du haut des donjons les mieux conservés. Si les premières adhésions sont surtout le fait de fonctionnaires allemands, les Alsaciens adhèrent assez rapidement eux aussi à cette nouvelle forme de découverte de la région et son riche patrimoine naturel et historique.

 

Château du Spesbourg à Andlau. S.n., 1868 (Denkmalarchiv, © DRAC Alsace)

Château du Spesbourg à Andlau. S.n., 1868 (Denkmalarchiv, © DRAC Alsace)

 

Château du Haut-Andlau à Andlau, 1868 (Denkmalarchiv, DRAC Alsace)

Château du Haut-Andlau à Andlau, 1868 (Denkmalarchiv, © DRAC Alsace)

Städte und Burgen in Elsass-Lothringen. Heitz und Mündel éd., 1905-1909 (STAP 67)

Städte und Burgen
in Elsass-Lothringen. Heitz und Mündel éd., 1905-1909 (STAP 67, DRAC Alsace)

Portrait de Julius Euting, 1880 (Phot. et coll. BNU Strasbourg)

Portrait de Julius Euting, 1880 (© Photo. et coll. BNU Strasbourg)

 

Le bibliothécaire J. Euting, membre fondateur et président de 1872 à 1914, entreprend également quelques fouilles archéologiques, tout en collaborant au Guide des Vosges de son ami C. Muendel. Ce guide connaît un énorme succès et les éditions se succèdent à partir de 1881. L’annuaire, directement édité par le Vogesen Club, reflète les centres d’intérêt diversifiés de l’association (géologie, botanique, histoire régionale, légendes et folklore, etc.) et l’attention portée par ses membres au patrimoine régional sous toutes ses formes.

 

Führer durch die Vogesen : le secteur de Wissembourg. Auteur : Charles Ruff, 1923 (Phot. Musées de Strasbourg)

Führer durch die Vogesen : le secteur de Wissembourg. Auteur : Charles Ruff, 1923 (© Photo. Musées de Strasbourg)

(Auteur : Bernadette Schnitzler)

>> Suite de l’exposition

<< Retour au panneau précédent

<< Retour à l’accueil

Télécharger le panneau

Pour en savoir plus…

SCMHA

Bulletins de la SCMHA disponibles sur Gallica

Bulletins de la SCMHA disponibles sur archive.org

SCHNITZLER Bernadette. « 1855 : Société pour la conservation des monuments historiques d’Alsace », Revue d’Alsace, 139, 2005, p. 22-35.

Julius Euting

Die Julius Euting Gesellschaft

Exposition consacrée à Julius Euting au Lindenmuseum de Stuttgart

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *