16. La Grande Percée de Strasbourg

Travaux d'urbanisme, actuelle rue du 22-Novembre à Strasbourg. Auteur : Ville de Strasbourg (Denkmalarchiv, DRAC Alsace)

Travaux d’urbanisme, actuelle rue du 22-Novembre à Strasbourg. Auteur : Ville de Strasbourg (Denkmalarchiv, © DRAC Alsace)

138 et 140 Grand'Rue à Strasbourg. Auteur : Freyermuth, 1913 (Denkmalarchiv, DRAC Alsace)

138 et 140 Grand’Rue à Strasbourg. Auteur : Freyermuth, 1913 (Denkmalarchiv, © DRAC Alsace)

La Grande Percée est incontestablement l’un des plus ambitieux programmes de modernisation de la ville ancienne de Strasbourg. Validé par le conseil municipal sous le mandat du maire R. Schwander en 1907, conçu à partir de 1909 et dont la première phase est réalisée entre 1911 et 1914, la Grande Percée doit relier le quartier de la nouvelle gare à la ville ancienne par une large artère commerçante et ouverte à la circulation, bordée d’immeubles de rapport aux façades homogènes. Ainsi seront percées l’actuelle rue du 22-Novembre, prolongée ensuite par la rue de la Première-Armée.

D’un point de vue archéologique

De nombreuses observations archéologiques sont réalisées par R. Forrer et l’équipe du musée préhistorique et gallo-romain, en collaboration étroite avec les services techniques de la Ville de Strasbourg entre 1907 et 1935 dans les quartiers anciens du centre ville touchés par les gigantesques travaux de la Grande Percée. La création des actuelles rues du 22-Novembre et des Francs-Bourgeois révèle, tout comme les abords de la place Kléber, une dense occupation gallo-romaine au fur et à mesure de la construction d’immeubles et de magasins (Magmod) dans ce secteur et de nombreuses séries d’objets rejoignent les collections du musée, en particulier dans les années 1912 et 1913.

Travaux de la Grande Percée, actuelle rue du 22-Novembre à Strasbourg. S.n., 1912 (Denkmalarchiv, DRAC Alsace)

Travaux de la Grande Percée, actuelle rue du 22-Novembre à Strasbourg. S.n., 1912 (Denkmalarchiv, © DRAC Alsace)

Travaux de la Grande Percée, actuelle rue du 22-Novembre à Strasbourg. S.n., 1912 (Denkmalarchiv, DRAC Alsace)

Travaux de la Grande Percée, actuelle rue du 22-Novembre à Strasbourg. S.n., 1912 (Denkmalarchiv, © DRAC Alsace)

Travaux de la Grande Percée, rue Sainte-Barbe et près de la place Kléber à Strasbourg. S.n., 1912 (Denkmalarchiv, DRAC Alsace)

Travaux de la Grande Percée, rue Sainte-Barbe et près de la place Kléber à Strasbourg. S.n., 1912 (Denkmalarchiv, © DRAC Alsace)

D’un point de vue patrimonial

7 et 9 rue d'Or à Strasbourg. S.n., s.d. (Denkmalarchiv, DRAC Alsace)

7 et 9 rue d’Or à Strasbourg. S.n., s.d. (Denkmalarchiv, © DRAC Alsace)

Le reportage photographique conservé dans le Denkmalarchiv illustre les débats qui animent les spécialistes du patrimoine, promoteurs du mouvement du Heimatschutz, et les élites politiques durant cette période. Certains défenseurs de la ville médiévale ancienne, même si tous s’accordent pour en reconnaître l’insalubrité, s’opposent aux promoteurs d’un programme hygiéniste et moderne. Le rapport de la Kunstkommission à laquelle participe entre autres Fr. Beblo et F. Wolff illustre cette volonté de répertorier tous les édifices présentant un intérêt artistique, comme les maisons de la Grand-Rue (n° 138) ou de la rue d’Or (n° 7 et n° 9). Trente-trois maisons sur les cent trente-cinq visées devaient échapper à la démolition mais, à l’exception des éléments qui seront intégrés dans la rénovation du musée de l’Œuvre Notre-Dame, presqu’aucune ne sera sauvée.

(Auteurs : Clémentine Albertoni, Bernadette Schnitzler)

>> Suite de l’exposition

<< Retour au panneau précédent

<< Retour à l’accueil

Télécharger le panneau

Pour en savoir plus…

Strohl, Karl. « Die grosse Strassburger Strassdurchbruch ». Die Woche, 10 août 1912

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *